lapd :: V4
 

 Le contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

and all the devils are here

Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 47
Date d'inscription : 10/01/2017

Sujet: Le contexte   Jeu 2 Fév - 18:32


Le contexte
los angeles perfect disorder
Meghan Watson
this topic was brought to you by
Perfect
disorder
we call it city of angels but remember : hell is empty and all the devils are here
Qu’il réchappe ou non à un évènement traumatisant, l’être humain ne peut s’empêcher de se demander ce qu’il aurait pu faire pour l’éviter jusqu’au jour où son monde finit par se retrouver construit d’hypothétiques « et si ». Et si je n’avais pas raté mon vol, serais-je mort(e) à cet instant précis ? Et si j’étais allé(e) faire les courses dans un autre supermarché, y aurait-il également eu une prise d’otages ? Pourquoi ne suis-je pas allé(e) chercher mon enfant à l’école quand j’en avais l’occasion ?

Je le sentais arriver. Savons-nous réellement pressentir ce moment, celui où une catastrophe est sur le point de se produire ? Possédons-nous ce pouvoir de prédiction, comme si notre corps nous exigeait de s’arrêter avant l’impossible – avant la chute ?

***

La journée commence bien et vous vous levez sans encombre. Vous appuyez mécaniquement sur la machine à café, souffrant du besoin vital d’une tasse et d’un thermos pour la journée qui vous attend. Le petit déjeuner est on-the-go, comme tout Angelien qui se respecte. Votre sac en main, vous enfourchez votre vélo et sortez de chez vous. Sur le chemin, vous espérez ne pas avoir oublié de fermer la porte.

Un accident est si vite arrivé.

Zigzaguant entres les piétons et la piste cyclable, vous passez devant votre épicerie habituelle, saluant le patron qui vous attend dehors, comme chaque matin. D’une main, vous vous saisissez de votre téléphone tout en espérant que cette action ne vous fera pas tomber du mauvais côté de la route. Un coup d’œil sur l’horloge de votre portable vous indique que vous avez assez de temps pour vous arrêter. Vous décidez d’entrer dans cette librairie qui vient d’ouvrir, juste en face de l’hôtel de luxe où, déjà, une foule de clients entrent et sortent sans faire attention à leurs bagages remplis d'objets de valeur.

Puis vous reprenez votre chemin.

Vous y êtes presque.

Sur la route, vous croisez quelques connaissances que vous klaxonnez amicalement. Au carrefour, alors que le feu est sur le point de passer au rouge, vous accélérez. Vous savez que vous ne devriez pas prendre de tels risques. Cela ne vous empêche pas de passer trop près des roues d’une voiture. Pris(e) de frayeur ou d’adrénaline, vos pieds pédalent encore plus vite. Vous êtes bientôt arrivé(e) à votre destination.

Que pourrait-il bien vous arriver ?

***

Peut-être que la journée a mal commencé.

Votre réveil sonne mais vous ne l’entendez pas. Serait-ce à cause de la nuit courte que vous venez de passer ? Quoiqu’il en soit, le constat est là : vous n’avez même pas le temps de prendre une douche. Vous faites un effort pour préserver votre réputation et enlevez les vêtements dans lesquels vous avez dormi pour enfiler une tenue plus confortable. Vous n’avez pas le temps d’engloutir quoi que ce soit alors vous attrapez votre sac et courez hors de chez vous en claquant la porte qui se referme toute seule. Vous espérez ne pas avoir oublié vos clés à l’intérieur : vu le prix d’une serrure, ce n’est pas le moment de faire des erreurs.

Vous vous précipitez jusqu’à votre voiture qui démarre au quart de tour. Vous accélérez un peu plus que d’habitude. Vous savez que ce n’est pas bien mais vous le faites quand même. Vous passez devant des paysages que vous ne remarquez même plus. Le panneau indiquant la réouverture du Pacific Park vous donne envie d’y faire un tour dans la journée.

A ce qu’il paraît, le buffet gratuit est préparé par un chef réputé en ville.

Pour le moment, vous êtes en retard. Ce n’est ni la première, ni la dernière fois que cela vous arrivera.

Comme tout Angelien se respectant, vous pestez contre la circulation qui se densifie et maudissez l’heure de pointe, qui prend un malin plaisir à écourter vos journées.

Vous accélérez encore un peu. Plus que quelques kilomètres et vous y serez. Le feu passe au vert et votre pied écrase la pédale de l’accélérateur. Soudainement, un cycliste sorti de nulle part arrive sur votre chemin, vous menaçant d’un accident imminent. Vous l’évitez de justesse… mais cet acte impétueux provoque une embardée qui vous fait finir votre course dans une voiture arrivant en sens inverse.

Et si vous vous étiez levé(e) plus tôt ce matin ? Et si vous aviez assez dormi ? Et si le cycliste n’avait pas traversé la route aussi brusquement ?

Et si ?


***

Peut être que la vie a mal commencé.

Vous ne savez pas quand ça a commencé. Vous ne savez plus. Peut-être que c’est la génétique ; après tout, Emile Zola n’a pas construit sa généalogie littéraire sur de vagues présupposées. Personnellement, vous ne croyez pas trop à cette thèse qui met la faute sur vos parents. Votre mère était parfaite, une femme adorable et adorée. Quant à votre père ... Le simple fait d'y penser vous donne des idées noires.

Non, ça ne peut pas être ça. Ça ne peut pas être à cause d'eux. Vous êtes ce que vous avez décidé d’être.

Un artiste.

Six meurtres à votre actif et la police ne vous a toujours pas attrapé. A croire que vous n’êtes pas assez important pour qu’on s’intéresse à vous. MENSONGE ! Vous êtes important ! Sous l'emprise de la colère provoquée par un tel cheminement de pensée, vous serrez votre poing ganté. Non, vous ne les laisserez pas en paix. Vous comptez inspirer la peur partout dans Los Angeles. Qu’ils tremblent lorsqu’ils ils marchent seuls dans la nuit noire ! Qu’ils tremblent lorsqu’ils seront tranquillement chez eux ! Qu’ils tremblent toute leur vie, persuadés que vous n’êtes jamais loin !

Vous rangez votre matériel dans votre sac, souriant à la vue de chaque adjuvant qui vous servira pour votre prochaine œuvre d’art. Celle-ci, vous ne comptez pas la rater. Tout sera filmé et vous le savez bien. Rien que d’imaginer les visiteurs se congestionner de douleurs et se vider de leur sang dans des convulsions à en faire pâlir un amateur de films gores vous procure une euphorie inimaginable.

Lorsque vous passerez à l’action, ni citoyen lambda, ni homme politique véreux, ni parents, ni enfants, ni célébrité, ni femme, ni mari, ni professeur ne se sentira en sécurité. Vous serez enfin ce que vous avez toujours voulu(e) être aux yeux des autres ...

Une légende. Le souvenir de votre talent à jamais gravé dans les mémoires des Angeliens comme vous.

***


Los Angeles et ses 4 millions d’habitants vous souhaitent la bienvenue.
Bienvenue dans une ville où le taux de crime est aussi haut que le taux de pauvreté.
Bienvenue au berceau de tous les excès, du champagne qui coule à flot dans les limousines remplient de filles plus maquillées qu’habillées.
Bienvenue à la routine des embouteillages quotidiens et des accidents si vite arrivés.
Bienvenue dans un monde où le crime et les secrets ne dorment jamais.
Bienvenue dans la ville des faux-semblants. Un endroit où tout le monde peut se réinventer et devenir un autre dans un claquement de doigts.

Notre conseil ? Venez comme vous êtes : il y a de fortes chances qu’on finisse par le découvrir dans tous les cas.




CONTEXTE RÉDIGÉ PAR SPLEEN.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 47
Date d'inscription : 10/01/2017

Sujet: Re: Le contexte   Sam 25 Fév - 17:54


S'intégrer au contexte
los angeles perfect disorder
Meghan Watson
this topic was brought to you by
Perfect
disorder
we call it city of angels but remember : hell is empty and all the devils are here
Débarquer sur un forum a beau être fantastique au premier abord, il n’en demeure pas moins être une masse de travail considérable de la part des administrateurs mais aussi des membres. Chaque forum a sa spécificité ; une spécificité qui dépend grandement de la nature du contexte. Qu’il se déroule en ville, à la campagne, qu’il s’axe autour de l’amour, de la haine ou de la vie, qu’il soit sombre ou plus léger, les personnages que vous y imaginerez se doivent de correspondre au contexte afin de leur permettre une intégration facile à sa trame.

Comme vous l’aurez compris en lisant le contexte, L.A.P.D. est un forum dont la trame est plutôt sombre. Elle ne l’est pas résolument, mais vos personnages vivront une série d’évènements plus ou moins traumatisants selon votre désir. Les administrateurs du forum vous laissent le choix de vous y intégrer ou non, en participant à votre guise aux divers évènements et intrigues qui vous seront proposés tout au long de votre séjour. Pour cela, vous n’aurez qu’à spécifier à chaque intrigue si vous voulez prendre part à l'évènement en cours ou si vous préférez rester en retrait : il est tout à fait possible de participer à la vie du forum à travers d’autres topics de groupe moins sombres et éprouvants.

Votre histoire n’a donc pas besoin d’être automatiquement triste et noire. Votre personnage aurait pu avoir une vie sans encombre jusqu’à ce qu’il/elle aille au supermarché et se fasse tirer dessus par exemple. Ou, à l’inverse votre personnage peut avoir une vie sombre et torturée, sans pour autant être pris dans un tourbillon de catastrophes.

Dans un contexte où chacun peut potentiellement être tueur ou victime, c’est également à vous de choisir dans quel camp se trouvera votre personnage dans chacune des différentes intrigues qui vous seront proposées. Il peut très bien être une victime toute sa vie, ou bien peu à peu, avoir le désir de faire le mal et de semer le chaos autour de lui. 

Gardez cependant à l’esprit que votre personnage doit être réaliste. Nous autorisons certaines extravagances, à condition que votre personnage et son passé soient cohérents et crédibles. Votre personnage ne peut pas devenir ceinture noire de karaté en une leçon, ni accoucher au bout de trois jours de grossesse. Si jamais celui-ci désire commettre un meurtre ou faire un attentat, il est probable qu'il y aura des répercussions. Nous vous demandons donc de bien vouloir réfléchir et de contacter un membre de l'équipe administrative pour bien prendre en compte toutes les conséquences liées aux agissements de votre personnage.

Si jamais vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser à un membre de l'équipe administrative, qui se chargera d’y répondre avec plaisir. S'il y a bien une chose que nous ne voulons pas, c'est que vous vous retrouviez perdu(e) dans les subtilités de notre forum, et nous ferons tout en notre possible pour nous assurer que cela n'arrivera pas.
Revenir en haut Aller en bas
 

Le contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG


They call it
the city of angels
but all the devils are here

lapd :: V4